Montage d’un ressort pneumatique, trucs et astuces

Svandiejen/ April 21, 2022/ Arnott Europe

En tant que spécialiste de la suspension pneumatique sur le marché de deuxième monte, Arnott tient à s’assurer que tous les installateurs se sentent en confiance et sont bien informés lorsqu’ils travaillent sur les systèmes de suspension pneumatique. Dans cet article, nous vous donnons quelques précieux trucs et astuces pour remplacer un ressort pneumatique.
 
Ressorts pneumatiques
Lorsque vous installez un ressort pneumatique neuf, assurez-vous toujours de vérifier deux fois que le piston inférieur est monté correctement et placé/engagé sur ses axes/verrous de montage. Sinon, le piston inférieur peut casser, ou le ressort pneumatique peut être délogé de son emplacement

Dans certains cas, il est également nécessaire de vérifier si le sommet du ressort pneumatique est monté correctement sur la broche de positionnement. S’il n’est pas fixé, le soufflet va être poussé contre son point/agrafe de montage supérieur lorsqu’il se gonfle. Cela va entraîner la perforation du piston supérieur et donc un ressort pneumatique qui présente une fuite.

Raccord VOSS
Ne réutilisez jamais d’anciens raccords VOSS ! Le joint en caoutchouc s’abîme facilement lorsqu’il est réutilisé, ce qui peut entraîner une fuite d’air au niveau du raccord. Si nécessaire, serrez le raccord VOSS à maximum 2 Nm. Lorsqu’un plus grand couple est appliqué, cela peut endommager le filet et entraîner une fuite.

Canalisations pneumatiques
Avant d’introduire la canalisation pneumatique, vérifiez l’absence de rayures et de coupures car elles peuvent entraîner des fuites. S’il y en a, utilisez un outil de découpe adéquat pour couper la section en mauvais état. Introduisez ensuite la canalisation pneumatique propre dans le raccord VOSS et enfoncez-la jusqu’à ce qu’elle tienne bien. Effectuez une courte traction pour la fixer et vous assurer que le raccordement est sûr.
 
Après insertion, assurez-vous que la canalisation pneumatique est correctement placée et acheminée. Si la canalisation pneumatique n’est pas au bon endroit, elle peut être enfoncée ou endommagée au fil du temps. Dans certains cas, si vous négligez d’utiliser l’acheminement/guidage approprié, la canalisation d’air peut être comprimée entre le haut du ressort pneumatique et le châssis immédiatement après le gonflage, ce qui rend impossible le dégonflement du ressort pneumatique par le biais de la canalisation pneumatique après coup !

Gonflage du ressort pneumatique
Les ressorts pneumatiques doivent être montés tels que fournis. Étirer ou mettre sous pression le ressort pneumatique ne permet pas de le monter plus facilement mais cela peut l’endommager en le pliant de manière incorrecte pendant le gonflage et rendre impossible d’atteindre la pression de service opérationnelle

Soutenez toujours le poids du véhicule pendant que vous gonflez le ressort pneumatique. Si ce point est négligé, le poids du véhicule sera inégalement réparti. Par conséquent, le ressort pneumatique peut se tordre pendant la procédure de gonflage. Cela exerce une contrainte énorme sur le manchon pneumatique et risque de pousser le manchon hors de la bague de sertissage. Les informations ci-dessus décrivent la méthode générale de gonflage. Pour les procédures de gonflage spécifiques (à un modèle), consultez toujours les instructions du fabricant et respectez-les !

Vérification finale du système
Pour remplacer un ressort pneumatique, il faut garder quelques points à l’esprit. Lors du remplacement du ressort pneumatique usé uniquement, les amortisseurs doivent être inspectés en profondeur pour vérifier leur fonctionnement et déceler une fuite d’huile. La force d’amortissement d’un amortisseur usé est considérablement réduite, ce qui veut dire que le ressort pneumatique est exposé à des impacts pour lesquels il n’a pas été conçu. Il peut donc facilement être endommagé et avoir besoin d’être remplacé de manière précoce. Deuxièmement, si le ressort pneumatique est monté sur une jambe de force, l’huile abîme le manchon en caoutchouc et va donc raccourcir la durée de vie du nouveau ressort pneumatique.
 
Si le ressort pneumatique fuit pendant une longue période sans que cela soit remarqué, la fuite peut avoir également affecté le compresseur. Une fuite dans le système entraîne le fonctionnement trop fréquent ou continu du compresseur, ce qui finit par le faire surchauffer. Le compresseur n’est alors plus capable de fournir la pression nécessaire pour lever le véhicule de manière adéquate, ou cela prendra beaucoup plus de temps que d’habitude. La plupart des outils de diagnostic ont une fonction permettant d’effectuer une vérification du compresseur ou de mesurer la pression de sortie maximale pour contrôler son état. Sur la base du résultat de ces essais, le remplacement du compresseur d’air peut être conseillé.